Squat quai Deschamps

24 décembre 2016, rencontre avec des hommes bien éloignés de l'effervescence des fêtes de fin d'année...

Et rencontre avec Ali qui m'explique que ce squat est peuplé en majorité de réfugiés sahraouis qui ont fui le Saharah occidental, territoire revendiqué à la fois par le Maroc et par la République Arabe Sahraouie Démocratique. Ils sont environ soixante-dix à vivre dans des conditions difficilement imaginables.

Le décor est planté, campements précaires dans des tentes de fortune au sein d'une usine désaffectée dont le toit s'est effondré, montagnes d'immondices, et conditions d'hygiènes dramatiques où les habitants cohabitent avec les rats.