Le pont d'aquitaine

BLADE

Ze Boss of ze wildstyle ! Rencontre avec BLADE donc, avec qui j'ai eu une conversation très intéressante. L'artiste est pétri de culture de graff New-Yorkais, de Break hip-hop qu'il assemble souvent lors de ses compositions : une succession de rythmes oscillant entre ruptures et courbes à l'instar de la danse donnant une force d'équilibre sophistiqué à des pièces dont lui seul à le secret. D'ailleurs BLADE était le blaze de l'un des kings dont l'histoire est indissociable des wholes car new yorkais des années 70...Coïncidence ?

La dynamique et l'architecture inextricable des oeuvres de BLADE m'impressionnent toujours autant, on ne peut passer devant une peinture de l'artiste sans chercher à décortiquer les méandres labyrinthaux des courbes et des outlines brisées. On est dans la plus pure tradition du genre ici ! Mais BLADE ne se limite pas aux murs et travaille sur d'autre supports artistiques comme le bois (planches de skate), ou encore sur...la peau ! Car l'artiste réalise aussi des tatouages !