Sur les murs 2016

Ils sont là, mobiles, où personne ne les attend, braqueurs des murs, le bras tendu, armé, le doigt sur la capsule, les bombes explosent en hiéroglyphes urbains à l’instar d’une guerre de terrain où fins guerriers, les graffeurs affinent sans cesse leurs stratèges artistiques.

Blazes inextricables, lettrages énigmatiques en lost zone comme réservés au seul spectateur initié, ou tag mégalomaniaque répété mille fois à l’envie se confondant en une sorte de persistance rétinienne...

Oui l’ami, ici, tu l’auras compris, aujourd’hui, tu es wildstyle, tu es block letter, tu es en mode fatcap vandal, mais tu es aussi art. Bref, tu es graff !