Gare Saint-Jean

Ici, on est tous plus ou moins en retard, ça sent la tôle grasse des trains à quais, un des rares endroits où l'on est speed même le dimanche tandis que les annonces de cette vieille Simone dans un fond de brouaha métallique nous rappelle à l'ordre et à l'heure...

Pourtant on n'y va pas que pour prendre le train, parmis les voyageurs pressés et ralentis par de trop lourds bagages, un microcosme s'installe et prend ses aises.

Ainsi, Eric qui ne peut pas faire de musique chez lui et vient à la gare pour plaquer les accords de ses compos sur le piano du hall, ou encore ce groupe de mémés qui tricotent ensemble au cours d'un samedi après midi observant d'un oeil goguenard la hâte des voyageurs.

Oui l'ami, ici tu l'auras compris, tu es billet mal composté ou valise trop lourde, tu es cohue sur les quais, ou encore contrôleur impitoyable, tu es SNCF, tu es gare !